statc J£w$ Got Mon€¥: Promouvoir le 1er documentaire sur les juifs pauvres... (Post régulièrement MAJ)

dimanche 18 août 2013

Promouvoir le 1er documentaire sur les juifs pauvres... (Post régulièrement MAJ)

Quiconque viole le tabou devient lui-même, par un phénomène mystérieux de contagion, tabou - Freud


Depuis 5 ans, j'ai reçu très peu de réponses et quand j'en reçois, on m'explique qu'on ne peut rien pour moi...
J'ai parfois l'impression d'être le bouffon de ces gens là, je les divertis avec mes Juifs pauvres, ils me font perdre mon temps par mail, par téléphone, parfois les échanges s'étalent sur des semaines pour RIEN!

Au final, la lâcheté l'emporte...



J'ai bien sûr contacté quantité d'associations caritatives. Quantité de médias Juifs et non Juifs. Et c'est toujours le même cirque: des écrivains, journalistes, cinéastes, diplomates...
Ils trouvent TOUJOURS une excuse pour se défiler.

Mails stériles, fausses promesses ou carrément silence de mort chez: RCJ, UEJF, JTA, BNVCA, ADL, DILCRA, UJA, Radio J, Algemeiner, Jewish week, Israel Valley, Jewpop, Jewish journal, Bnai Brith, Agence juive, Fondation France-Israel, Ynet news, Tablet, Forward, AIPAC, Consistoire, OJE, Frank Tapiro, inventeur de l'Antisemitox, "médicament" aussi efficace que sa propension à tenir sa parole: "Je suis tres sensible a votre action et malheureusement pas tres surpris de l'Accueil reservé par les medias pour qui ce documentaire vient freiner leur travail de sape...." Nous allons essayer de vous aider... Ok on va se fixer une date pour un skype debut janvier... On revient vers vous"
Fonds social juif unifié, Jerusalem Post, Haaretz, Jew pop, Restos du coeur, L'Arche, La paix maintenant, Peace now, ministère de la culture (désolé hein, je n'ai demandé AUCUNE subvention - chose hallucinante en France)
+ les antiracistes professionnels subventionnés de la gôche morale: SOS racisme, Licra, Slate, Libé, Charlie Hebdo, Marianne, Le Monde...

"Jean Baudrillard a comparé SOS Racisme à SOS Baleines : « Toute société doit se désigner un ennemi, mais elle ne doit pas vouloir l’exterminer (...) SOS-Racisme. SOS-baleines. Ambiguïté : dans un cas, c’est pour dénoncer le racisme, dans l’autre, c’est pour sauver les baleines. Et si dans le premier cas, c’était aussi un appel subliminal à sauver le racisme"



A se demander si ces journaleux ne souhaitent pas combattre frontalement l'antisémitisme ? Eh oui, si l'antisémitisme cesse, ils n'ont plus de travail !
Alors ils commentent, geignent, s'indignent, tweetent, facebookent, instagrament leur indignation de bazar, nous font perdre notre temps avec des tribunes, des débats stériles avec des, ''représentants'' de la communauté, célébrités, des rabbins, des "philosophes" à la chemise ouverte... qui ne règlent RIEN!





Aaaaah pour écrire des tribunes, de préférence dans de grands journaux "humanistes" il y a toujours quelqu'un...


"Comment éradiquer cette violence, dissiper leur ignorance, les ramener à la République ? La tâche est immense et l'enjeu considérable."

Mais quand je contacte Bob: Silence!


Silence également du Grand Rabbinat, Oeuvre de secours aux enfants (association contactée sur les conseils de Popeck qui lui ne voulait rien faire car il "ne connait personne") Jacques Fredj, Mémorial de la Shoah, Centre Simon Wiesenthal, Fondation Elie Wiesel, Drucker, Finkielkraut, Marek et Clara Halter, Guy Konopnicki, Goldnadel, Kiejman, l'humaniste du dimanche avec sa morale en bandoulière Nicolas Domenach, le réac Eric Zemmour (qui critique les expatriés rappelons le et qui par son silence, son manque de soutien doit en fabriquer quelques uns...) Yad Vashem, plusieurs Musées Juifs à travers le monde dont celui du Marais, NY, Bruxelles... quantités de médias juifs/non juifs, droite/gauche, français/étranger, plusieurs ambassades + consulats d'Israël + l'ONU et bien sûr l'AJC US et France dont la médiatique Simone Rodan-Benzaquen ose déclarer (sept 2014)

 All French citizens of goodwill must stand together to eradicate this cancer, which is not the problem of one minority but a challenge to our society as a whole,” said Rodan-Benzaquen. “We call on the French government and civil society to work together to complete a thorough analysis and to develop concrete initiatives to prevent anti-Semitism. 

et qui n'a rien fait quand j'ai osé lui rappeler que je l'avais contacté 2 mois avant cette déclaration larmoyante et qu'elle m'avait ignoré, moi le French citizen of good will...
2 mois aprés, je lui explique qu'il serait bon qu'elle et l'AJC cessent de geindre. Ils snobent le petit français (et combien d'autres ?) qui essaye de faire quelque chose, alors bon, en appeler aux citoyens français de bonne volonté ??
Et là, bizarrement entre 2 subventions, Simone me répond!
Espoirs, echanges de mails... et puis Madame bons sentiments disparait!

Excusez du dérangement hein!
Et bonne route aux American Jewish Cowards avec qui c'était la seule interaction depuis ... 2 ans!

J'ai eu la chance de rencontrer les Klarsfeld (avril 2017) Je me suis pointé à leur association, j'ai sonné, ils ont ouvert! :) Hallucinant le manque de sécu...
J'ai malheureusement été bien déçu. Je demandais un coup de main média et Serge me répond à côté:
-"Mais il y a des associations qui s'occupent des juifs pauvres"
Oui bien sûr mais ce n'était pas ma question...
Doit-on stopper la tournée des enfoirés parce que des associations s'occupent des pauvres ?
Mon but est de banaliser ce sujet. Le médiatiser. Donner des armes aux enfants qui se font insulter. Ce n'est pas en restant dans son coin qu'on va abattre l'un des pires clichés qui colle (qui tue) à la peau des juifs.

Bref, j'ai laissé un dvd au couple. Déçu de ne jamais avoir reçu de leur nouvelle...


Je me suis attaqué à un tabou, je deviens donc tabou comme l'explique Freud. Black out!




J'explique mes difficultés à l'institut Anne Frank basé en Suisse et voilà leur réponse:

Thank you very much indeed for this information. Though we of course know about the importance of your work and appreciate your activities, we are sorry to say that we don’t see how we could be helpful in any way from our end.


Des années aprés la bataille, le CRIF a tweeté notre article des Inrocks:


Je les avais contacté plusieurs fois pourtant, meme bien avant le tournage (mieux vaut tard que jamais)



Comme je l'expliquais dans le Huff Post, 99% des personnes que je contacte ne demandent même pas à visionner le documentaire. Le simple fait de voir "Juifs et argent" leur suffit pour détaler. La presse parle régulièrement de la pauvreté mais quid de la pauvreté juive ? Celle-là est ignorée, cachée sous le tapis, bien enfouie dans la lâcheté collective.
Petit florilège des réactions subies:

Commençons avec l'ambassade d'Israel à Paris que j'avais contacté dés le départ, recommandé par un journaliste, j'avais donc un mail et un nom à qui m'adresser.

Silence.

2 ans aprés, je trouve par hasard le compte Twitter du porte parole de l'ambasssade dont je n'avais jamais entendu parler.



Vous noterez le nom du blog: "nosnondits"
Normalement, ce sont des courageux !?

Monsieur se targue sur son blog de répondre en 48h! ça rigole pas!
J'interpelle donc monsieur sur twitter:


J'attends alors une réponse du patron de la rubrique des "nondits"



Le courageux diplomate "oublie" de me répondre...


Le cabinet d'un autre "diplomate" celui du Premier ministre israelien m'avait pourtant bien expliqué que ce "problème ne concerne pas le Premier ministre".



Pour info, j'ai bien entendu envoyé des messages au cabinet de Shimon Peres et à quantités de politiciens israeliens de tous bords.

SI-LENCE


Le BNVCA est particulièrement croustillant. Tout le monde me snobbe chez eux. Et ça dure depuis 2013. Par 2 fois, ils proposaient leur aide. Par 2 fois, du vent. Aujourd'hui je tombe sur un article  sur  l'avocat de l'association qui pleurniche. Je contacte donc ce monsieur. Et dés le départ, ni bonjour, ni au revoir, je suis mis en accusation:  


Le 17 octobre 2016 à 16:52, avocat.baccouche a écrit :
Vous pensez que le BNVCA n en fait pas assez?

Monsieur ne sait comment se débarrasser de moi alors il m'explique qu'ils sont sans moyens, bénévoles. Tiens, ça me rappelle étrangement quelqu'un...
Ok mais à part ça ? Etre bénévole a t-il un lien avec l'incompétence ?
Je lui réponds que j'ai juste un problème avec les promesses non tenues. Eh oui, j'archive tout. Y compris les promesses bidons de cette assoce dont j'envoie une copie au Monsieur. Il décide d'esquiver et m'explique que je ne comprends pas leur travail.!? Ah ouais? Je dois être un sacré abruti. Alors re-pre-nons:
B-N-V-C-A:
Burean National de Vigilance Contre l'Antisémitisme.
Heuu me suis-je trompé qque part ? Ai-je frappé à la mauvaise porte ?
Je lui rappelle les mots de Madame Rodan-Benzaquen qui en appelle à "tous les français" aux "citoyens de bonne volonté" etc

Et là, monsieur m'explique qu'il ne me connait pas...pirouette usé jusqu'à la corde-pour-ne-rien-foutre! ET que je suis malade:

Le 17 octobre 2016 à 22:44, avocat b  a écrit :
Je ne vous connais même pas ni Rodan......, je ne sais pas de quoi ni de qui vous parlez

Ah bon? il me semblait pourtant avoir été clair (et poli)


Tout ça parce que je demandais un coup de main (0 euro) ds la lutte contre l'antisémitisme.
Faudrait vs faire soigner. 

Je crois que le malade c’est vous merci de cesser vant de déraper complètement b
Les insultes et les invectives suffit

Ah bon ? j'ai insulté ? je croyais bêtement avoir "recadré".
Depuis 3 ans, qu'ils m'expliquent qu'ils vont m'aider...

Encore une fois je ne demandais pas un centime. Et je repars sans un mot d'encouragement. Le problème c'est moi! Au moins ce coup-ci, pas de fausses promesses, c'est casse toi!

"Qui ne peut attaquer le raisonnement attaque le raisonneur." Paul Valéry


Alors qui ?


Cette aventure a commencé en 2007, j'avais alors contacté quantité d'associations, philanthropes juifs à travers le monde.
J'avais reçu UNE seule réponse de ce monsieur qui bien qu'il m'expliqua que mon idée était "formidable" n'a jamais consenti à participer à l'aventure. Les années ont passé, j'informais le monsieur que finalement, je ferais tout de même ce docu mais avec mes propres moyens. Je l'ai informé avant, pendant et aprés le tournage. Monsieur ne répondait plus...

En 2014, lors des manifs des intermittents, ce monsieur écrit: "Nous sommes tous des intermittents du spectacle"

Je lui envoie donc ce petit message:

Ah c'est marrant, vous n'avez pas levé le petit doigt pour aider un artiste qui a réalisé le 1ER docu sur les juifs pauvres et qui n'a pas demandé un centime de subventions...! et vs défendez des gens qui se croient à 90% artistes et qui ne sont pas rentables...! http://www.lefigaro.fr/cinema/2014/01/08/03002-20140108ARTFIG00429-90-des-films-francais-ne-sont-pas-rentables.php

Une journaliste du Monde m'a demandé "Comment j'avais constitué mon "fichier" de destinataires ?"

On rappelle que Vichy est ter-mi-né!
Après avoir rassuré cette brave dame du "journal de référence" je lui demandais quand même de me répondre sur le fond.

Pas de réponse.

Cette autre journaleuse "de référence" nous fait perdre un temps fou pour finalement nous laisser tomber sans explication.

"En effet, cela m'intéresserai d'en faire écho dans nos pages"


J'avais écrit à cette journaliste. Elle transmet à son mari qui nous écrit:

"I am the film critic for the Jewish Week, here in New York City (...) it is certainly the sort of thing I like to cover for the newspaper. (Incidentally, we are the largest-circulation Jewish newspaper in North America, so you would be reaching many of the Jews in the five boroughs and Westchester, and on Long Island.)
I'd be delighted to chat with you at your convenience."

Et puis, subitement, rapidement, la dame nous bloque sur twitter sans la moindre explication et monsieur disparait... #WTF




Hélène Fouquet de Bloomberg qui écrit sur le danger de porter une kippa à Marseille me bloque sans explication!??





Entre 2 manifs anti-Israel, ce député qui ne me répond qu'aprés une relance sarcastique accompagnée du tweet de Biz Stone demande finalement à son assistant de m'envoyer un mail et de prendre mon numéro. Ok pourquoi pas ?

Mais pour quelle raison au juste ? Mon téléphone se le demande encore...

Update: Finalement, le député refile la patate chaude à 2 de ses collègues (qui ne me répondront jamais) En effet, son secrétaire m'explique que le député est en déplacement (ben voyons) et que je devrais me tourner vers 2 autres députés..

Le petit manège aura duré en tout plus de 3 mois...

Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse ose nous expliquer que c'est de notre faute!? Nous devons nous interroger sur notre travail?! Lui le maire de cette ville dont on peut lire: 

Toulouse et sa région est la deuxième « base djihadiste de France ».Plusieurs quartiers de Toulouse sont des « territoires occupés ou des territoires perdus », ironise un habitué d’une synagogue »,

Il ose nous expliquer qu'il n'y a pas d'omerta de ses collègues !? mais où sont les politiques qui se mobilisent sur ce sujet ???

En attendant, je compte les départs et les morts...

Jean-Daniel Flaysakier qui aime à mener sa "lutte" contre l'antisémitisme caché derrière son écran.
Je lui avais demandé un coup de main pour mon docu. Sait-on jamais ? un journaliste de FranceTV, ça doit pouvoir ouvrir 2, 3 portes. D'autant que nous menons le même combat. Je m'attendais au moins à un tweet.
Monsieur ne bouge pas le petit doigt. Des années plus tard, je le vois continuer sa "lutte"2.0 lors des commémorations d'Ilan Halimi. Je lui explique que je ne l'ai pas trop entendu quand je l'avais sollicité. Je fais souvent ça. Que voulez-vous, j'aime recadrer. Monsieur parle sur twitter, des oiseaux de mauvais augure qui l'unfollow qd il parle d'Ilan.

Le 13 févr. 2016 à 18:28, Sasha Andreas
Cher JD,
Sans être un oiseau de mauvais augure, je ne vous ai pas trop entendu qd je demandais un coup de main...

Flaysakier Jean-Daniel Jean-Daniel.Flaysakier@francetv.fr

18:34 (Il y a 2 heures)
À moi
Je crois vous avoir dit que je n'avais aucun contact dans ce domaine. Je vous le repète donc

Je demande:

Mais de quel domaine parlez vous ?Vous ne connaissez aucun journaliste ? vous n'êtes pas sur FB , Twitter ? vous ne savez pas cliquer sur forward ?

Ensuite, je suis habitué, les gens ne supportent pas qu'on leur mette le nez ds leur propre merde. je m'entends dire que c'est ma faute, que je suis un lâche!? #WTF
ben oui vous comprenez, si j'ai l'outrecuidance de recadrer des guignols, ça passe mal. Je rétorque que monsieur est donc un guignol de plus, un gros subventionné. Aaaaah les fonctionnaires ne supportent pas qu'on leur rappelle 1 bonne grosse vérité qui tache. Le gouffre financier qu'ils représentent. Et là, ce branquignol va pleurer sur twitter: " Bouh il m'insulte"

Est-ce ma faute si j'offre une occasion en or à des "militants" de faire du concret et s'ils préfèrent regarder ailleurs ?

Eleonore Weil d'i24news se fout royalement de notre gueule!
Madame nous explique en fêvrier 2016 "Nous serions intéressés de diffuser une partie du documentaire et de vous avoir en plateau ce soir." Cool!
Seulement, nous n'entendrons plus jamais parler d'elle...
1 an aprés, je la recontacte aprés avoir eu notre article dans JP Updates. Et là, Eleonore m'explique: "Je voua rappelle qu'on a essayé de vous joindre à plusieurs reprises mais étant donne que vous n'étiez pas à Paris, nous ne pouvions vous inviter sur le plateau qui se trouve physiquement à Paris"
Heuu je ne vois pas bien le lien entre un coup de fil pour prévenir, un plateau à Paris et un lâchage ???
Une fois de plus; on me fait le coup du "c'est de votre faute, vous êtes méchants", je balance cette citation
"Qui ne peut attaquer le raisonnement attaque le raisonneur." Paul Valéry
 et demande des preuves des fameuses tentatives de nous joindre, relevés d'appels, mails etc

Si-len-ce


Mike Cernovich avait twitté sur le docu https://twitter.com/Cernovich/status/797511959151161344 ce chantre de la provocation de la fameuse "alt-right" US qui se dit contre les clichés sur les juifs, défendant une "new right" ouverte etc. Ce guignol a effacé son tweet qques jours aprés la publication. Guignol m'explique que le tweet n'a pas bien marché. Ben voyoooons, en 1 min à peine, je trouve plein de tweets sur sa TL qui n'ont "pas bien marché". Mais qu'il n'efface pas...!

Jerry Saltz  écrit un article sur ses années de galère à Chicago. Je trouve l'article intéressant. J'en profite pour lui glisser une pique: "I read about your life as a failed artist. Well, big news, any critic is a failed artist. Have you ever seen Madonna or Spielberg writing a critic ?"
mais pas seulement et je lui demande pourquoi est-il si difficile de parler de la pauvreté juive, lui qui m'a royalement ignoré à 3 reprises, lui qui aurait tant de choses à dire. Je n'attends aucune réponse et puis voilà que monsieur répond! Mais pas du tout pour ce que je pense, non non monsieur m'accuse de mentir, je ne l'ai jamais contacté et il ne veut rien à voir à faire avec moi!!! Il a vu un fantôme ou quoi??
This is the first email I have gotten from you; I do not know what you are talking about; I do not want to be in your movie; I am poor; Jewish; and have never in my life even thought about this subject.
Je lui demande s'il m'accuse de mentir car j'archive absolument tout et je n'aurai aucun mal à prouver que j'ai bien tenté de le joindre. 
You are not lying.
I apologize.
Thank you very much for asking me.
Best of luck with your project.

"Best of luck" mais sans lui...


Ce journaliste s'excuse et m'explique qu'il "était en train d'écrire sur le sujet" et qu'une "Breaking news" lui ait tombé dessus. Pas de chance. Il s'excuse et m'explique qu'il me recontactera donc "dans 1 semaine" à son retour de vacances.

Il a juste oublié de préciser qu'il parlait de vacances "prolongées"...

Cette journaliste nous appellera "mercredi ou jeudi." On attend encore...

Audrey Azoulay, notre chère ministre de la culture (et ex prof de la productrice) restera muette. Sans doute trop occupée à défendre Black M en pleine traque de "pédés" de "youpins" et de "kouffars"...

Noémie Halioua, qui aurait mieux fait de relire Le Figaro, qui a répondu présent par 2 fois, (elle y était stagiaire) m'explique:

L’idée d’un documentaire sur les juifs pauvres, c’est un peu comme un sujet sur les homosexuels qui ne sont pas des tapettes ou sur les noirs qui ne savent pas danser… y’a un côté antiracisme qui  fait le jeu du racisme. Je trouve cela très maladroit…

Restons donc les bras croisés!
Encore jamais vu de Noirs se faire tabasser parce qu'ils dansent bien....

Heureusement, le contrat de Noémie n'a pas été prolongé.

"Les ratés ne vous rateront pas" disait Bernanos. 

Maurice qui a présidé le Comité de coordination des organisations juives de Belgique! Tout un programme...de lâcheté!

Je trouve le mail de Maurice, lui qui en chiale du cliché Juif/Argent « Les juifs veulent de l’argent ». « J’en ai pleuré »,affirme le médecin.
Silence.
Je réécris au monsieur en lui expliquant que la communauté belge me déçoit et qu'avec ce genre d'attitude malheureusement Momo risque de chialer encore longtemps...

Monsieur me répond enfin:  "Depuis mars dernier, je ne suis plus à a tête du CCOJB."  
Je lui explique que j'en ai légèrement rien à foutre, que je m'adresse à l'être humain.
Silence.

Bien évidemment ce fameux CCOJB, je l'ai tenté tant et plus!
Que Momo y bosse ou non, leur silence est assourdissant.
Par contre pour chialer dans les médias...




Ce Secrétaire d'Etat me dit: "Te tel demain"
On attend...

Cette politique qui travaille depuis janvier 2015 comme conseillère au sein de la Délégation interministérielle de lutte contre le racisme et l'antisémitisme (DILCRA) m'explique qu'elle n'a aucun moyen de nous aider...


Arthur Boujenah, sans doute le plus virulent, haineux, méprisant (le jour même où Michel se plaint des discriminations, du mépris de la profession, de gens qui se moquent de son accent) me donne de grandes leçons de mixage, d'étalonnage, de voice-over (le monsieur s'y connait hein, sa filmo ferait pâlir Scorsese) Le monsieur ne répond jamais sur le fond. Il m'explique (avec une fot par mot) qu'il y a une demi-douzaine de docus sur le sujet. Mais ne m'en fournit pas la liste. Monsieur m'explique que mon travail n'est pas parfait. Oui merci je sais. Peu de moyen, pas d'expérience. Quel scoop.
Monsieur m'explique qu'avec un iPhone, un réalisateur a fait un docu qui a gagné 1 Oscar. Pourquoi Arthur n'en a pas gagné une demi-douzaine reste alors un mystère...
(Au passage on précise qu'il ne s'agit que de quelques scènes et que le fameux réalisateur avait une solide expérience)
Mais question:  pourquoi a t-il fallu un gus comme moi pour faire ce travail (de gus?)
J'ai demandé de l'aide à coups de centaines de mails à quantités de pro, d'associations, philanthropes, médias, célébrités...RIEN! Il a bien fallu le faire ce putain de docu!

Peut-on éventuellement parler du fond Sieur Boujenah ??



Monsieur m'explique qu'il n'y a aucun gain pour la communauté.
Je lui envoie donc quelques liens dont celui du CRIF:




Réponse:

Arthur Boujenah

20:46 (Il y a 9 minutes)



À moi

ah des morceau choisis hors contexte :) comme les antisemites :) bravo tu as enfin retrouve ton camp

Arthur.B

N.Y.C 

Quelques jours aprés sur Twitter:



Michel, contacté via son site, restera silencieux quant aux propos odieux d'Arthur.
La lâcheté du monsieur se faisait déja sentir ici: "dans 10 ans, 12 ans à peu près, je dirai exactement ce que je pense"

Je ne comprends pas bien comment Michel fait pour "ne pas mâcher ses mots" tout en fermant sa grande gueule...
#Minable

Ce réalisateur qui me fait le coup du: "Je suis à Cannes, je vous recontacte la semaine prochaine" Grand classique chez les journalistes qui adorent se branler à Cannes et le faire savoir et vous ignorent le reste de l'année...

Je ne savais pas que les artistes s'adonnaient également à cette forme d'onanisme.


L'hagiographe de DSK nous explique qu'il faut qu'on en parle et nous demande notre numéro. Nous le lui donnons. Et on attend, on attend...

Je surprends ce journaliste de France Info (radio pas très casher selon Rayski) à faire la morale le jour de la grande manifestation du 10 janvier. Enervé, je lui renvoie un mail lui expliquant que les leçons de lutte contre l'antisémitisme d'une radio, d'un individu qui m'ont snobbé sont plutôt malvenues.
Le monsieur m'explique qu'il n'utilise pas cette boite mail. Ben tiens! sauf 2 min après un recadrage. Comme c'est opportun...
J'explique donc à monsieur que France Info n'a jamais daigné nous répondre et que les jérémiades stériles anti-racistes de la station sont déplacées.

Réponse: ''Je n'ai pas envie de polémiquer avec vous.''

Je remarque 2 jours après la grande manifestation de cohésion nationale #Jesuisjuif #JesuisCharlie avec les journaleux le stylo en l'air, que la radio invite un pro Dieudonné, pro Hamas dans l'émission ''On fait quoi?''
Je m'en offusque:



Monsieur, qui a retrouvé subitement la capacité à utiliser une boite mail, se cache alors derrière ''la rédaction''. Je lui rappelle qu'il a eu la même attitude méprisante que ''la rédaction'' et qu'il est donc inutile de tenter de s'en détacher.
Monsieur suggère alors que je considère toutes personnes me snobbant d'etre des ''djihadistes''. Rien que ça...

''Islamo-gauchiste'' suffira.

Relire Caroline Fourest: "La Tentation obscurantiste" - éditions Grasset, 2005.


Cette connasse du Nouvel Obs qui essaye de m'embrouiller, qui m'explique que lorsque je l'ai contacté (juste avant les attentats) mon mail a dû aller dans sa boite spam:

"votre premier mail a du tout simplement passer inaperçu ou se loger dans mes spams."

"je n'avais pas de mail pro le 10 décembre 2014" 
"comment vous avez eu connaissance d'une adresse pas encore valide"
"en décembre 2014 vous ne vous adressiez pas à la bonne personne puisque j'étais stagiaire. "

Il faudrait savoir!???

Le mail existait et puis finalement pas ? Depuis quand une stagiaire n'a plus la même identité ??
Faut se faire soigner...
Mon mail était adressé à "Barbara" sur son mail pro du NouvelObs! Aucune erreur possible!
Et madame d'insister: "mais où avez vous trouvé mon mail?" "nous n'avions pas échangé" Car comprenez-vous, pour trouver un email, il faut "échanger"... #WTF

Connasse ne comprend pas que lorsque quelqu'un souhaite trouver l'email d'un journaliste, il peut bêtement lui arriver d'essayer de deviner la mail en tentant plusieurs combinaisons..
Ensuite elle me dit que finalement, elle est intéressée par un post qui pourrait être publié.
Pourquoi pas. Mieux vaux tard que jamais. Je mets donc de côté la bêtise de cette sotte et on écrit un post.

Au final, connasse m'explique que; "Votre témoignage porte sur un documentaire ayant été diffusé en 2013 et ayant déjà fait l'objet de publications dans la presse, nous ne pouvons malheureusement pas le publier aujourd'hui, en 2015...nous sommes un site d'actualité et nous nous devons donc de respecter certains impératifs"

Réponse: Notre docu n'a jamais été diffusé, il est simplement sur une plateforme internet (depuis 2014)
Oui on a eu qques médias qui se sont intéressés à nous mais tout ça vs le saviez. 
Merci pour la perte de temps.

Et on repassera pour le site d"actu"...





Ce monsieur qui écrit une tribune (une de + et qui, comme les autres, ne sert strictement à rien!) contre l'antisémitisme. Je l'interpelle:


Monsieur me répond, me remercie mais ne bouge pas un orteil...

♫ Paroles, paroles, paroles...♫


Leçon d'hypocrisie:
Cette journaliste qui nous avait écrit:

" je vous envoie quelques questions rapides dans les jours qui viennent !
Merci et à très vite :))

Melanie"

Nous n'avons plus jamais entendu parler de madame. Et puis 2 mois plus tard, je tombe sur un article sur les serveuses à moitié à poil dans les bars US de madame. J'en profite pour balancer mes sarcasmes sur la réactivité et les choix édtitoriaux de guignola. Et là, je me fais expliquer qu'il est "flippant que je me précipite sur ses articles" !? WTF 2 mois aprés les faits je me "précipite" donc ??? Une petite consultation s'impose...
et qu'en plus, la conclusion de madame concernant notre docu sur lequel elle devait écrire n'avait finalement "aucun intérêt journalistiquement parlant"!?
Ah bon ? et pourquoi ? Eh bien mesdames et messieurs #roulementsdetambour car j'ai eu le kolossal malheur de forwarder la conversation à la productrice qui a pris le relais!?
Effectivement, offrir plusieurs points de vue à un journaliste semble relever de l'insanité!?
Nous avons toujours procédé ainsi et par ex BFMTV a eu nos 2 points de vue. En quoi la qualité en est altérée journalistiquement parlant ??? hein en quoi ? si ce n'est dans un cerveau malade qui ne sait comment rebondir mis devant sa propre connerie, incompétence...
Madame m'explique aussi que Rue89 nous a accordé un entretien et que donc, ça n'a vraiment aucun intérêt!!!
Je rappelle à grognasse que Rue89 était un post, écrit par nos soins et pas un entretien, que la productrice est ma compagne, qu'il s'agit de notre travail...Bref.
Je me ferai même traiter de "paranoiaque cinglé" au lieu de tout simplement reconnaitre sa mauvaise foie et son pur mépris.



Cette journaliste, correspondante du Time à Paris, en pleine période d'attentat me bloque sur Twitter !?



J'imagine madame en train de recueillr des témoignages de juifs se plaignant de l'antisémitisme, du manque d'éducation des jeunes et moins jeunes...
Je lui ai donc laissé un second message sur son site pour demander s'il s'agissait d'une mode chez les journalistes de bloquer quoi que ce soit concernant la pauvreté juive ? Chai pas moi, ptêt que le sujet dérange ? Va savoir...




Avant elle, il y avait eu ce journaliste anglais qui aime à geindre sur la montée de l'antisémitisme et qui m'a également bloqué:


Je lui ai demandé pourquoi sur son site. Il me dit qu'il est désolé et.... maintient le #Block!


La secrétaire du président du consistoire m'explique "Laissez à chacun la liberté et la responsabilité de son avis, pour ma part je vais regarder ce que vous m'avez envoyé et me forger ma propre opinion en toute conscience et surtout en toute liberté et dans l'ordre de mes priorités."

No problemo m'dame! On comprend tout de suite le satisfecit adressé à la courageuse communauté qui m'a bien soutenu jusque là. On anticipe le mur d'indifférence, le silence qui va s'abattre.
L'expérience m'a appris à anticiper ce qui est à suivre: le rien, le mépris caché dans de grandes phrases...
Nous en resterons donc là.

On rappelle que madame n'était pas destinataire du mail.
Et surtout madame ne répondra pas sur le fond:

Pourquoi ce mépris de la communauté juive, des médias ? Qu'est ce qu'il leur prend ? Seul JSS News parmi les médias juifs fr nous a interviewé ! 1 média ! Non mais allo quoi !?

C'était le fond du mail adressé à monsieur. 
Lui, le président du consistoire, ça m'aurait intéressé d'avoir son avis. (éventuellement son soutien)



Lui qui, comme d'autres, se plaint de la flambée de l'antisémitisme. 
Lui qui, comme d'autres écrit des tribunes qui ne servent à rien. (cruelle vérité)
Lui qui, comme d'autres restera au final muet. Ce coup ci par la voix de sa secrétaire...

On n'a jamais vu l'antisémitisme baisser grâce à une tribune de BHL, un tweet d'Amanda Sthers ou une chanson de Bruel...

Enfin bon, tant que ces gens là forgent leur "propre opinion en toute conscience et surtout en toute liberté dans l'ordre de leur priorité..."

Continuez donc à mobiliser les foules: "Joël Mergui appelle à une réaction de la société française contre la montée de l'antisémitisme"

Perso: Ras le bol !

Comme je l'ai expliqué à Rodan-Benzaquen. Si un jour ces imbéciles de "quenelliers" tombent sur mon témoignage, ils vont bien s'amuser. 

Qu'on ne vienne surtout pas me reprocher alors de desservir une cause à laquelle on refuse de m'associer...


Et Amanda Sthers justement
Je m'amuse de voir son nom associé à une cause humaniste:



Problème: J'ai joint ces mêmes guignols qui hurlent contre la montée de la haine, le rejet...etc 
et me suis fracassé contre un mur de silence.
J'explique donc à Amanda le jour où cette tribune parait qu'elle ressemble à une humaniste du dimanche. Analyse difficilement contestable, pour moi hein, je ne parle qu'en mon nom, excusez ma liberté d'expression les #Charlie du dimanche...

Amanda me follow!? et m'explique qu'elle le prend mal et se sent "agressée" Ooolalaa
Mais pourquoi le follow ?? Je pensais naivement qu'on allait ENFIN discuter...Mais non!

Je lui pose donc la question ultime sur cette question de migrants dont elle se sent si proche afin de bien enfoncer le clou:

Combien de migrants accueillez vous chez vous ?



Effectivement signer des pétitions sert à qque chose... Combien de migrants accueillez vous chez vous ?

Si-len-ce.






Un célèbre producteur US, descendant du créateur de la FOX m'expliquait qu'il ferait suivre mon message.

Pas de réponse.

Cet écrivain qui m'explique qu'il n'a d'influence qu'auprés d'un espèce de fanzine de français installés à NY (qui m'a tjs ignoré d'ailleurs) disparait dans la nature...

Quelques mois aprés, je revois ce monsieur sans influence donc (et constamment dans les médias) dans un documentaire sur France2 consacré au film érotique Emmanuelle !!
Je réécris alors au monsieur, lui expliquant que la prochaine fois, afin d'attirer son attention, je filmerai mes juifs à poil dans un avion....

Bizarrement, le monsieur sans influence me répond en 5 min! qu'il ignore qui je suis (ben tiens) et que je l'importune...


Le directeur de France Culture, que je contacte le jour meme oú celui-ci participe à la conférence du CRIF, me répond: ''Merci, je fais passer le message à nos équipes! ''

Rien!


Ce compositeur qui gère un site de networking de juifs ds l'entertainment à Los Angeles me dit que le docu lui a plu. Je lui demande s'il peut alors nous mettre en relation avec 2, 3 médias ? nous aider à trouver un distributeur ?
Avec les adhérents du site, ça devrait être vite réglé.

Silence.

L'imprésario de Johnny, Brel, Barbara, Joe Dassin...etc  est heureux de se ranger à mon constat sur la frilosité des médias: "Hélas je ne peut pas aider comme vous le dites ici c est frileux  voyez avec t v 5 monde"

Ben oui tiens TV5, je n'y avais jamais pensé, suis je donc bête...
Le grand Jacques aurait été heureux de connaitre ce grand courageux aux idées fulgurantes quand il dormait dans les cinémas...
Imaginons un instant le dialogue: "Ah oui Jacques, il fait froid ici ? mais pourquoi ne demandes tu pas 1 chambre au Crillon ? "

Cet investisseur, se prend pour les frères Weinstein, le sens du business mais aucun talent artistique...
La furieuse envie de vivre par procuration, de refaire mon travail, me donne de grandes leçons de cinéma, m'explique qu'il n'y a que des riches dans mon docu (??) et qu'il ne peut rien pour moi et bien entendu ne cesse de geindre sur twitter contre les méchants antisémites...

Ma réponse par mail: Ah, je ne savais pas que Shmuel, rabbin du cimetière était riche. Idem pour Amy la directrice ainsi que les quelques témoignages de pauvres recueillis. En fait le seul riche est en taule: http://www.nytimes.com/2014/04/23/nyregion/rapfogel-to-plead-guilty-in-scheme-to-steal-millions-from-charity.html?_r=0 
Merci pour votre analyse...

Aucune nouvelle.


Ce fils de ne daigne jamais m'écrire directement et demande à sa secrétaire de m'expliquer qu'il ne gère pas une entreprise de PR...
Oui merci je sais! mais j'explique poliment que je m'adresse à lui à titre personnel, lui le fils d'un des fondateurs des Restos du coeur bordel !
Au lieu de perdre son temps à dicter des mails (polis) à sa secrétaire, ils pourraient juste faire un petit forward à 2, 3 médias ? svp monsieur !?

Non. Rien à faire!

Ce chercheur, ami de Steven Sotloff, porte parole de la famille m'explique qu'il n'est pas en mesure de joindre de journalistes. "I can't reach out to journalists. "

Tant pis, si sa bio explique que le monsieur est publié un peu partout. Tant pis si son ami, les médias, sa famille ont longtemps tu ses origines afin de ne pas le mettre plus en danger...

Bref!

Ce monsieur m'explique que le silence des médias s'explique par le fait que ce n'est pas le bon "timing" (Juillet 2014 - guerre contre le Hamas)

Ben voyons, depuis 2 ans, il doit être seulement question de "timing."
Monsieur m'explique aussi que le fait que le docu ait été tourné à NY doit gêner les médias. Ben oui ça doit être ça, suis-je donc bête...
Pour que les médias parlent d'un docu, film, concert, festival, série... L'action doit se passer en Auvergne ou dans le Pas de Calais, c'est bien connu.

On rappelle que ce Guignol s'occupe de l'entreprenariat. On rappelle que c'est précisément cette rigidité bien française qui m'a poussé à tourner à l'étranger mais ce paramètre ne vient pas à l'esprit de Guignol...

Cette ministre qui était ok pour un forward aux médias nous demande un document pour les médias. Nous le lui fournissons sur le champ. Elle l'envoie à son conseiller qui nous dit:
"Je reviens vers vous"

Avant la prochaine présidentielle ?

Update. Plus d'un aprés, Madame pond un rapport pour encourager les expatriés à revenir...

Petit mail:

Objet: Humour

Madame,

Lire vos recommandations aux retours des expatriés doit sans doute tenir de la blague. Votre attitude est le parfait exemple de mépris qui font fuir artistes, entrepreneurs à l'étranger...et y rester! 

(...)

Sasha 



Ce rabbin qui ne prend la peine de répondre uniquement quand je le remercie pour son silence accompagné du tweet de @Biz.
Et qui me demande.... de me présenter!?
Cette réponse qui évite soigneusement de répondre sur le fond!?

Pourquoi a t-il fallu attendre que je lui envoie le tweet de soutien de @Biz pour qu'il daigne "répondre" ???

Je lui ai donc répondu que j'étais "agrégé" en pauvreté juive et qu'il était la parfaite illustration de cet état d'esprit bien français, bien rigide, obsédé par les recommandations, les titres (bidons), les honneurs et qu'il ferait mieux de se demander pourquoi n'avait-il pas répondu à ma première sollicitation....?

Lui et Haim Korsia seront bien évidemment qques semaines aprés (synagogue de la rue de la roquette) les fers de lance de la geignardise stérile....

Ce député contacté en décembre 2013 et resté silencieux, dont l'assistant m'explique APRES l'envoi du tweet de Biz que si, si Monsieur  
"a bien reçu votre courriel. En Janvier, il a transmis votre demande à plusieurs producteurs en mentionnant vos coordonnées pour vous contacter"

L'assistant m'explique qu'il va les relancer.

Aucune nouvelle.

Notre cher ambassadeur à l'ONU. Trés chaleureux au départ, il m'oriente vers qques personnes au consulat de NY et  1 personne à l'ambassade. J'y croyais...
Mais à part des mails stériles de ses assistants:

"travaillant pour l’Etat, je ne peux pas promouvoir votre documentaire auprès des journalistes français mais vous trouverez ci-dessous, quelques noms des principaux correspondants français "

Tout s'est arrêté net quand je leur ai expliqué que si, si j'avais déja tout tenté et que j'aurais besoin d'une réelle implication (2, 3 mails, 5 min de temps) pour convaincre 2, 3 médias.

Silence.


Ce coach de la NBA qui n'hésite pourtant pas à l'ouvrir quand il s'agit de défendre Tsahal mais bizarrement quand je lui demande non pas de s'impliquer personnellement, publiquement mais simplement de me connecter, lui ou sa secrétaire (temps estimé: 5 min) à qques médias:

"Currently I am in a down time mode ..let's connect in another month .."


Ben tiens! le mois n'étant pas précisé, je vais le recontacter en plein championnat, à Halloween ou au Nouvel an. Il sera certainement moins occupé...

Cette photographe, ex de Leonard Cohen qui m'explique qu'elle n'a "pas trouvé le moyen de m'aider à ouvrir des portes"

On est donc prié de croire cette brave dame qui a dû chercher sans relâche dans son carnet d'adresses...

Le New York Daily News me répond enfin! et m'explique (Aout 2014) que le docu est sorti il y a trop longtemps et qu'ils ne peuvent rien pour moi.
Ben voyons...
1- Le docu n'est jamais sorti!
2- J'ai contacté ce journal plusieurs fois et même AVANT le début du tournage!  Et maintenant c'est trop tard !??

#Foutagedegueule #Masterlevel

Next time je tournerai en Floride...



Cette sénatrice, ex ministre de la culture n'a "aucune capacité à vous ouvrir la porte des médias mais compte tenu de l’intérêt du sujet, j’espère que vous trouverez réponse à condition peut-être de changer votre méthode."

En effet, j'ai eu le malheur de me montrer impatient avec madame. Vu le manque de connexions de l'ex ministre, une quelconque patience n'aurait de toute manière mené nulle part...

Excusez mon impatience mais j'ai dû tout simplement avoir du flair. ça fait quand même 2 ans que j'essaye de promouvoir mon docu et j'ai appris une chose:  
Ceux qui ne me répondent pas en quelques heures ne font strictement RIEN!
Les rares soutiens que j'ai reçu ont tous répondu rapidement, je ne sais pas pourquoi mais c'est comme ça! Au delà de 24h, il n'y a rien à espérer.

Cette formidable députée qui commence l'échange de mails de manière fulgurante: "Quels médias voulez-vous ?" et qui, 3 mails plus tard, subitement, ne connait que 2 personnes: Kathie et Gégé qui n'ont rien demandé et qui ne donnent de toutes manières aucun signe de vie comme toujours avec RCJ et le JPost...
Elle devait aussi parler de nous dans sa newsletter de Mars.

Aucune nouvelle.

Update: Suite au tweet de Biz que je me fais un malin plaisir à forwarder à quelques bras cassés de cette liste (et bizarrement, certains me répondent maintenant...)
Kathie m'explique que je ne l'ai jamais contacté ! Kathie fume quoi ?
Une capture d'écran de mon mail est donc aussitôt envoyé à cette hypocrite!

Silence depuis...

Ce journaliste qui n'avait pas répondu à mon mail en décembre et qui, comme beaucoup, soudainement prend la peine de répondre aprés lui avoir envoyé un petit sarcasme avec le tweet de @Biz et qui m'explique sans rire que le soutien de Biz n'y est pour rien. Non, non vraiment...

"Je ne vous réponds pas grâce à ce tweet de Biz Stone. Que des médias FR ne le fassent que maintenant (après ce même tweet je présume ?) est en effet bien triste."

Le monsieur propose de me mettre en contact avec Le Monde. J'en suis ravi. J'attends.

Rien!

J'y croyais moyen avec le "journal de référence" de toute façon.
Le correspondant du Monde à NY justement, avait marqué son intérêt quand je lui ai envoyé le tweet de @Biz. Il m'écrivait: "sujet intéressant" 
(Décidément, on le saura) Le lendemain, je lui précise que ce même tweet a été RT par l'ex porte parole de Mitt Romney, je pensais naivement que ça l'intéresserait !?

Plus de signe de vie.

Non mais sans déconner ? Faut-il être soutenu par Nabilla pour intéresser les médias ???

L'éditrice du San Diego Jewish journal devait parler de nous en Janvier et nous recontacter:

Perhaps we could work on a feature piece about the film for our January issue. I will put in on my calendar now, and get in touch to discuss

Aucune nouvelle.

Ce journaliste qui m'explique que le HuffPo a déja parlé de nous donc c'est mort pour son journal !?
Eh oui, quand un fait est traité par un média, il est bien connu qu'il n'intéresse plus les autres...
ça en serait comique si ce même guignol qui décide à la place de ses lecteurs ne pleurait pas sur la montée de l'antisémitisme quelques mois aprés m'avoir envoyé promener.
 Je lui ai proposé une reformulation de son titre de son article d'aujourd'hui (13.09.14)
"Flambée d'antisémitisme en France: ce que le NYT voit et que nous n'avons pas envie de voir"



Ce député m'explique que son "aide est limitée" et qu'il n'a "pas d'amis" dans les médias. Bon, pourquoi pas ? mais vu la quantité de journalistes faisant le pied de grue dans la salle des pas perdus de l'assemblée nationale et en tant qu'ex président de SOS racisme, il me semble déceler là un léger foutage de gueule....

Cette "fille de" aussi mérite un Oscar dans la catégorie "foutage de gueule"
Elle m'explique par email: "Je ne travaille pas dans le cinéma et j'ai beau réfléchir, je ne connais aucun journaliste ou autre susceptible de vous aider."

Décidément je n'ai pas de chance avec cette famille. Déja, je m'étais accroché avec son autre fille sur Twitter. Sans avoir vu le docu (qui est ouvert aux autres communautés, rappelons le) elle m'expliquait, dans des tweets qu'elle a effacé! (courage fuyons) qu'elle n'apppréciait pas la "catégorisation par religion" car "une partie de sa famille en est morte pendant la guerre" oO #Godwin

Le lien entre mon docu qui combat les clichés sur les Juifs et les membres assassinés de sa famille ne sera pas établi. Par contre, le mur du son de la connerie a été largement franchi en quelques tweets...

De plus, balancer des "listes de gens" qui ne pensent pas comme elle ne lui pose aucune sorte de problème...


Cette journaliste de Bloomberg qui m'explique que ce sujet est "ésotérique" et "pas tabou"...
J'essaye d'intepeller son patron:


Pas de réponse.

Puisque ce sujet n'est pas tabou, il n'auront donc aucun mal à me founir une liste exhaustive de tous les articles écrit sur le sujet chez Bloomberg ?!


Pas de réponse.

Un célèbre pubard français m'a assuré avoir "fait tourner" l'article.

Dans une essoreuse ?

La nièce de ce réalisateur me dit "bravo" et m'explique "en parler autour d'elle."

J'aurais dû préciser "Quand il y a des gens autour ?"

Ce journaliste qui m'explique que c'est "vraiment intéressant" qu'il ne veut pas "que ça tombe dans l'oubli" et qui me demande de le relancer "dans 2 semaines". Entre temps, il est convenu qu'il nous mettra en relation avec d'autres médias. Ne voyant rien venir, je le relance, et ce grand téméraire de m'expliquer que c'est un "sujet sensible" et qu'il a besoin de "réfléchir" à qui envoyer notre lien.

Bien évidemment, on n'entendra plus jamais parler de lui...

Cet écrivain à qui je n'ai pas demandé 1 centime, m'explique qu'il est "si pauvre" qu'il ne peut rien pour moi.

Avec de tels connards, Dieudonné en a pour son argent...

Le fils de cette superstar m'écrit que c'est "fascinating"

Aucune suite.

Ce lobbyiste repenti, ex superstar des réseaux d'influence de Washington demande: "How can I help ?"
Et puis finalement, comme tant d'autres, décide subitement qu'il "n'a pas les contacts" pour m'aider.
Tant pis si Kevin Spacey l'a incarné au cinéma, tant pis si un documentaire lui a été consacré, non non, le monsieur n'a pas les contacts nécessaires...

Cet écrivain, qui a travaillé au New Yorker, écrit quantité de bouquins, dont l'un a même été adapté au cinéma, trouve mon travail "fascinating" mais ne "voit vraiment pas comment il peut aider"

1 semaine aprés, il revient et m'écrit: "Clearly you have an issue and a good cause here, but I don't feel secure enough ...  to feel comfortable about promulgating it."

Cette chanteuse US , fille de ce rabbin légèrement influent, qui ne "sait vraiment pas comment aider" et propose de me connecter  à son équipe d'agents.
Fantastique! Comment n'avais-je pas pensé plus tôt à bloquer un budget d'agents de chanteurs pour ma promo ?
Ah, désolé ma ptite dame mais si j'avais ces moyens là, je ne me ferais certainement pas chier à écrire des centaines de mails MOI MEME !?
Puis, suit le blabla habituel "Si j'entends parler de quelque chose" 

Oui oui, ok merci ma ptite dame, laissez moi le temps de retrouver un violon afin de soulager ma vessie.

Sans doute ma plus grande claque:

ce guitariste qui m'explique:


J'attends 4 jours. Aucune nouvelle. Entre temps, le LATimes répond à un de mes mails (ça n'arrive pas tous les jours!) Je mentionne donc avec bonheur le soutien de ce musicien et je l'en informe aussitôt afin d'être bien sûr qu'il est OK.

Et là, douche froide! subitement il m'écrit:


Fini le LATimes. Grosse (grosse) déception.


Update: Aprés le tweet de Biz Stone, je remercie le monsieur de m'avoir bien trahi... et là, bien énervé (décidément il s'énerve vite) il m'explique que si si, il a bien joint des médias et que je devrais "avoir honte" car si je n'ai pas reçu de réponse c'est à cause de mon attitude !??

"Maybe the problem is how you conduct yourself to people"

Ah oui ? Tiens donc ?

1- Je ne vois pas bien OU et QUAND mon "attitude" a pu intervenir quand il a soi-disant contacté des médias !?!?
2- Je n'ai eu AUCUN retour d'aucun journaliste et n'ai donc malheureusement pas pu leur infliger mon "attitude" à un quelconque moment...

#Mytho #PovType

J'écris à cette journaliste  (oct 2014) qui adore écrire sur Serge le lama. L'échange commence bien mais madame excuse d'emblée le Komintern local " il nous est compliqué voir impossible de savoir ce que deviennent tous les Bordelais" 
Surtout quand ces mêmes bordelais envoient plusieurs mails sur 2 ans pour expliquer ce qu'ils foutent...!
Bon, je réponds. J'attends.....et finalement, lassé, lui conseille (perfidement) de me contacter si jamais elle prépare un dossier sur "Pourquoi quittent-ils la France ?"
Pas bien méchant vu qu'en plus de 2 ans je n'ai jamais eu la moindre nouvelle de ce journal.
Et là, elle aussi me fait le coup de "l'attitude"!!! Parce que les journaleux vivent en vase clos soviétique, elle parle subitement au nom de tous ses collègues et me dit qu'elle "comprend que les collègues n'aient pas eu envie d'aller plus loin"  WTF ???
Ben tiens mais C'EST DE MA FAUTE voyons!!! Suis-je donc bête !?
Ravi d'avoir la confirmation que les journaleux pensent tous pareils et qu'ils sont donc "connectés" via un système m'échappant totalement car, je l'avoue, je ne parle pas le russe des soviets...
Je lui rappelle tout de même que le montage a été terminé le 4 août 2012, que j'ai tenté plusieurs fois de les joindre et qu'effectivement (elle doit avoir raison la brave dame) je dois être sacrément mais alors sacrément impatient....
A quel bureau cubain dois-je adresser mon auto-critique ???


Ce journaliste de Vox qui nous itw par tel, puis encore 2 séries de questions par mail sur 1 semaine.
Cool, on attend, on attend...
Et puis, Il nous explique que les éditeurs attendent une "case" pour placer l'article.

Les jours passent. La case lâcheté semble l'emporter.

Finalement au bout de 15 jours, je demande ce qu'il se passe directement à l'éditrice. La courageuse me répond:
"We're still working to decide the best way to present the piece."

En effet, 2 semaines pour réfléchir quel est le meilleur moyen de "présenter" l'article semble un peu court...

Mais ce n'est pas tout. La lâcheté étant tjs au coin de la rue:
"We'll let you know if we move forward with it"

On note le "if" !!
Ils me tiennent donc au courant s'ils décident un jour de se bouger le cul.

Eh ouais, la valeureuse équipe du Washington Post qui a créée ce nouveau média trrrremble devant les juifs pauvres...


Cette sénatrice dont la biographie de Rose Valland a inspiré ce film semblait motivée pour nous aider.

Semblait seulement...


J'avais toujours écarté l'idée de contacter cette personne  que j'ai toujours considéré comme l'archétype de la "Self Hating Jew" (du même genre qu'un Stéphane Hessel)  mais là une sénatrice (voir juste au dessus) du même parti me recommande de le faire alors fort d'une intro d'une de ses collègues, je lui envoie donc un mail.

Réponse glaciale (et hypocrite)


Bizarrement cette sénatrice n'a aucun mal à joindre les plus grands médias quand il s'agit de la Palestine...






Ce journaliste entre 2 crachats sur la France, m'explique que je suis trop pressé (ben voyons, 2 ans à remonter le courant..) qu'il n'y a pas que moi , qu'il maitrise le sujet. (Pourtant une simple recherche sur Google démontre qu'il n'a JAMAIS abordé le sujet!) et que je dois attendre mon tour. Soit.

J'attends, j'attends...




La fille de ce célèbre producteur de musique et soeur de cette célèbre actrice ne pouvait "malheureusement pas m'aider ne connaissant pas le milieu du cinéma"

Ce photographe-peintre israelien (fils d'un grand artiste) qui lui, a pris le temps de visionner le docu, de m'appeler, de me féliciter et qui devait me mettre en contact avec ses amis influents comme par ex le consul de France à NY.

Sympa. Encourageant.
Aucune nouvelle.

Update: 2 ans après, je remercie ce monsieur pour son "aide" imaginaire, pour m'avoir bien fait perdre mon temps.

Il me répond: "je comprends pas la nature de ce mail."

Monsieur devrait songer à une oeuvre portant sur la contextualisation du QI entre 2 geignardises sur la montée de l'antisémitisme...


Le fils de cette légende trouve le projet "Génial" et demande comment aider ?
Je lui demande s'il pourrait contacter quelques médias pour nous, il me répond qu'il "n'a pas le poids nécessaire" #LOLILOL et qu'il préfère "faire avec ses contacts"
Ok. Résultat: Un producteur au carnet d'adresses bien fourni nous dit qu'il en parle à Marie Drucker. On est content, on se croit tirés d'affaire.

Il nous laisse tomber aussi sec.

On est fin décembre. On souhaite un Joyeux Noël au monsieur qui aurait pu en 1 coup de fil, nous ouvrir les portes d'à peu prés n'importe quel média dans le monde.

Silence.

Heureusement qu'il avait trouvé l'idée "géniale"...


Ce Consul français de Los Angeles!!! qui trouve ce docu "trés intéressant" et qui va "essayer de voir s'il trouve des propositions"

Plus aucune nouvelle de ce cher Consul qui, à n'en pas douter, a un carnet d'adresses désert...


Ce réalisateur nommé aux Oscars, qui a disparu dans la nature.




Le secrétariat de Madame Bonne Cause qui m'explique que Madame tourne un téléfilm (On s'en fout) à Bordeaux (On s'en fout) et qu'elle ne peut m'aider.
On réécrit au secrétaire histoire de réexpliquer le truc.
NON, on ne demande pas à Madame de faire notre promotion (On n'est pas chiant) On indique que 2, 3 forward de l'article à 2, 3 journalistes suffiront aaaamplement.
Même le secrétaire peut faire ça...si si!
Vu que Madame fait la tournée régulière des bonnes causes sur toutes les chaines, le secrétaire ou Madame doivent bien avoir 3 min et 3 contacts ?

Pas de réponse


Cette journaliste qui a 2, 3 contacts m'explique:

"Les médias tournent en rond. Ils enfoncent des portes ouvertes….Société dépressive" 

Je réponds:

"On est d'accord. Si vous êtes ok pour enfoncer une porte blindée alors j'aimerai bcp avancer avec vous sur ce dossier."

Et, disparition de Madame!


La 216è fortune de France m'a exprimé son enthousiasme à plusieurs reprises mais "il ne voyait vraiment pas comment m'aider"

J'ai souvent entendu cette excuse. Des gens m'exprimaient leur intérêt mais bizarrement, personne ( Des journalistes du GuardianNew-Yorker ou encore du LATimes...) "n'avait le temps" d'en faire un article.
Alors je leur demandais s'ils auraient au moins le temps de twitter mon article, de forwarder mon messsage à certains de leurs collègues qui, eux, auraient du temps ?

Pas de réponse.

Certains vont même jusqu'à me bloquer sans aucune explication:




Heureusement que ce Roi de la philanthropie m'a dit: " Your subject matter is very important to me. I love the Jewish community. "

Et a immédiatement disparu.

Une documentariste américaine, oscarisée (fille d'un scénariste oscarisé) qui me dit que "c'est vraiment trés intéressant" n'avait aucune idée de comment faire pour m'aider.
"As-tu pensé à écrire à PBS, à tel festival, tel média ?"
OUI MERCI et à plusieurs reprises ma brave dame.
J'expliquais que je me heurtais à un mur mais non vraiment, décrocher son téléphone, envoyer un email, débloquer quelques portes, c'était sûrement impossible.

Elle ne voyait vraiment pas comment elle pouvait m'aider...

La fille de cette légende du foot m'explique qu'elle "aimerait trouver un moyen de nous aider"
Grosses difficultées pour elle sans doute !?

Aucune nouvelle

Cette journaliste du Jewish Chronicle qui m'a expliqué qu'elle était intéressée et qu'elle écrirait "la semaine prochaine" sur ce docu.

C'était en août 2012...

Cette journaliste du Jewish Journal qui m'explique que "C'est trés intéressant et qu'elle serait heureuse d'écrire dessus"

Aucune nouvelle.

Cet investisseur  français nous donne son pseudo sur Skype, il avait envie qu'on en discute au téléphone "demain à 13h" et qui confirme le matin même du rdv et qui n'a jamais daigné décrocher son téléphone à l'heure dite. Nous avons donc laissé nos coordonnées sur sa messagerie...

Aucune nouvelle.

Ce journaliste (ex otage au Liban) ex ambassadeur, qui me donne son numéro et qui stoppe tout au moment où il apprend que personne ne me recommande.

Finalement c'est pas plus mal...

Idem avec l'ex de l'ex Première dame qui me demande si on se connait mais qui promet quoi qu'il en soit de m'aider: " je ferai très volontiers la promotion du docu anyway..."

Aucune nouvelle.

Madame Ianetta également n'aime pas qu'on ne soit pas recommandé. Echange de mails cordial puis STOP brutal quand je réponds à sa question: "On se connait?"
Madame conseille le président le + mou de l"histoire. ça parle d'éducation, d'antiracisme au pti dèj MAIS ALORS pour faire qque chose de concret, y a plus personne!

"Très bien, je vois ce que je peux faire. 
juste une question : on est censé se connaitre ou pas ?"


Cette journaliste américaine, spécialiste des religions du Chicago Tribune qui m'a sèchement répondu: "Je n'écrirai pas sur ce sujet"

Ce critique de Télérama qui m'a écrit: "Et pourquoi pas un documentaire sur les palestiniens milliardaires ?"

Hors- sujet idéologique, comme toujours chez Télérama!
Je me souviens d'une couverture: "Le Ramadan pour tous"

Jamais vu : "Shabbat pour tous" ou "Carême pour tous"...

Je me suis appliqué à faire un docu apolitique mais si ce connard souhaite des éléments pour son docu (qu'il se gardera bien évidemment de réaliser, écrire, ou simplement financer... Marques de fabrique de ces abrutis de critiques!) je n'aurai aucun mal à lui fournir des pistes...


Un journaliste m'a expliqué que personne ne trouvait le temps au siège de La Règle du Jeu (site de BHL) pour visionner ce docu de, il est vrai, 40 loooongues minutes.

Pas assez "tendance" pour le Café de Flore sans doute...
Le tout, entre 2 jérémiades sur l'antisémitisme:




Cette actrice ex femme de ce réalisateur qui a entres autres réalisé ceci ne pouvait que "me souffler quelques noms que vous avez peut être déja contacté"

En effet ma brave dame, bonne intuition et excusez pour le dérangement...

Ce journaliste du Time qui n'a jamais touché une caméra, me donne de grandes leçons de cinéma et m'explique au bout de 2 mois que finalement "ce sujet n'est pas pour le Time"
Et tant pis si le prestigieux magazine parle régulièrement de Kim Kardashian, Jersey Shore, du Gangnam style, des traces de crotte dans les piscines, des loldogs ou des gens qui se pissent dessus ... et n'a jamais écrit une ligne sur un documentaire sur la pauvreté juive.

Ce célèbre photographe français qui aime à prendre des photos du ciel m'explique que "ce n'est pas son rayon" et tant pis si j'apprends qu'il est précisément en train de réaliser un documentaire sur la pauvreté...


J'ai demandé, après plusieurs semaines d'attente et après avoir bien suivi toutes ses instructions, à la secrétaire de la Fondation Elie Wiesel à NY, si le 1er documentaire sur les Juifs pauvres prenait bien la poussière sur son étagère ?

Pas de réponse.

Le mari de cette comédienne française (qui a d'ailleurs subitement décidé de rajouter son nom juif à son pseudo voilà quelques années) qui devait me recontacter à son retour de vacances et faire suivre le lien.

Pas de réponse.

Cette héritière d'une prestigieuse famille française qui m'explique qu'elle est en vacances et qu'elle me recontactera.

Aucune nouvelle.

Idem pour ce présentateur télé (qui ne peut passer 4 min 30 sans parler du conflit israelo-palestinien)
"Je suis en vacances"

Ce célèbre philosophe (de gôche), star des médias, qui m'explique que lui aussi (décidément j'ai pas de bol !) ne connaît personne susceptible de m'aider et qui, dernière lâcheté, essaye de se cacher derrière l'argument phare franco-français "Je ne comprends rien à l'anglais"
Qu'à cela ne tienne, je lui fais parvenir dans la seconde, un article en français.

Pas de réponse.

Cet historien qui avait demandé: "Comment pouvait-il nous aider concrètement?"

Concrètement = aucune nouvelle

J'ai écrit plusieurs fois à Jacques et son équipe. Silence...

Ce directeur de festival qui avoue n'avoir jamais entendu parler d'un documentaire sur les Juifs pauvres et qui continue sa route comme si de rien n'était parmi ses films chiants.



C'est sûr qu'on est loin d'une merde à 219 000 euros de subventions...
Cannes : «Il sodomise un vieil homme avant de l’euthanasier sous les yeux de son bébé»



Ce film soutenu pas les 3 régions Midi-Pyrénées, Languedoc Roussillon et Poitou Charentes en partenariat avec le CNC


La mère de la femme la plus sexy de l'année demande: "Comment puis-je aider ?"
Et disparait aussitôt dans la nature...

Se faire snobber par Wonder Woman a aussi quelque chose d'assez insupportable.
Miss Justice avait proposé son aide et puis...plus rien!

La bonne blague de cet auteur qui a écrit ceci et qui m'explique doctement que mon docu est sélectionné à un festival New Yorkais et qu'ils lui ont commandé un "petit discours" !!?? #WTF



Vu le peu d'attention que cette personne accorde à un tweet de moins de 140 caractères, je devinais que la suite ne mènerait nulle part. Nous avons échangé quelques DMs et puis...RIEN !

Ce journaliste financier du NYTimes qui, comme Popeck (voir en dessous) a plus besoin de parler (son psy était absent ?) que de me filer un coup de main.
Voici ce qu'il répond à ma fameuse question:

Have you ever heard of a doc on Jewish poverty ?

No, I did not. But I've long thought about this, since the day more than 20 years ago I saw every other Orthodox woman in Crown Heights using food stamps on a Friday afternoon before Shabbat. And it isn't just Orthodox, as HuffPo notes (though I think most people would be surprised at the extent of poverty in Orthodox communities and the reasons for it). 

Mais du docu, il ne sera plus JAMAIS question.


Même l'incendiaire Noam Chomsky se défile...

Noam Chomsky

15:46 (Il y a 47 minutes)



À moi


I wish I could help with media.  Have almost no contacts.  I’m not exactly their favorite person.

(...) 

have no influential friends in the media.



Ce célèbre comique français, qui m'a confondu avec son psy pendant 1 heure au téléphone, lui non plus ne savait vraiment pas comment m'aider. Tant pis s'il a été un Juif pauvre, s'il maitrise parfaitement le sujet, si 3 coups de fil pourraient grandement m'aider. (Il m'a quand même donné son tel perso !) mais "Non vraiment, vous avez bien du mérite mais je ne connais personne"
Tant pis s'il a tourné avec Polanski, De Funès, tant pis s'il a accès à tous les médias, "non non vraiment, je ne connais personne"



Je dois sans doute avoir le carnet d'adresses le plus fourni de la planète...



Le pompon pour Keren Ann:




Enfin, le plus prestigieux lâchage. Rien de moins qu'une candidate à la présidentielle US! Jill Stein!


Jamais eu de news de cette Meleiza...
---------------------

Je me demande si je n'aurais pas dû tout simplement déguiser mes juifs pauvres en araignées gays de gôche qui se balancent des seaux de glace sur la gueule rue d'Oberkampf avec Nabilla pour avoir l'attention des médias ?
Parfois, ça tient à peu de choses...




Quant au journal local de ma région natale, ils sont bien trop occupés pour répondre...






----------------

"Les gens se vengent des services qu'on leur rend" a dit un célèbre écrivain antisémite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire